L’appel de Copenhague: 1 million de signatures avant le 7 décembre !

 

L’augmentation des gaz à effet de serre (GES), en retenant la chaleur, provoque un réchauffement de l’atmosphère et dérègle le climat. Si nous ne faisons rien, le réchauffement pourrait atteindre 4°C d’ici à 2100.

Le changement climatique a déjà des conséquences dramatiques. Les premières victimes sont et seront à l’avenir les populations déjà les plus vulnérables et les pays les plus pauvres : crises humanitaires, exodes, atteintes aux droits de l’homme risquent de se multiplier dans un futur proche. C’est pourquoi une coalition inédite d’organisations françaises de solidarité internationales, de défense de l’environnement et des droits de l’homme lance un appel au président français, en vu du Sommet de Copenhague du 7 au 18 décembre.

Les 192 chefs d’Etats qui seront réunis au sommet international des Nations Unies sur le climat devront élaborer un accord global qui dessinera l’avenir climatique de l’humanité (suite du protocole de Kyoto).

La Fédération Artisans du Monde a rejoint les signataires de la campagne « Copenhague : l’ultimatum climatique ».

> La demande : les pays industrialisés doivent s’engager collectivement à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40 % d’ici à 2020 (par rapport à 1990) et à apporter un soutien financier (plus de 100 milliards d’euros par an, soit moins de 10 % des dépenses militaires mondiales) et technique aux pays du Sud. Une source de financement pourrait être la taxe carbone. Seulement, actuellement cela a des effets inverses aux effets recherchés.

> L’objectif : 1 million de signatures avant le 7 décembre. C’est pourquoi nous vous invitons à prendre quelques minutes pour signer et relayer cette campagne.

Voici la vidéo  » On ne négocie pas avec la climat !  » :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *