Deux communiqués de presse de Survival international

Communiqué de presse de international du 27 septembre 2013

Les Jarawa bientôt menacés sans discontinuité par les ‘safaris humains’

Alors que la Journée mondiale du tourisme est célébrée dans le monde entier, l’administration des îles Andaman en Inde se prépare à promouvoir le tourisme dans l’archipel, non plus saisonnièrement mais annuellement, ce qui ne laissera aucun répit aux Jarawa confrontés aux safaris humains.

La saison touristique s’étend actuellement de septembre à mai ; c’est à cette époque que des milliers de touristes participent à des safaris humains, circulant à travers la forêt pour observer les Jarawa récemment contactés. Ils seront dorénavant envahis toute l’année.

Un chauffeur de taxi local a déclaré : ‘Les gens qui vont là-bas leur donnent quelques biscuits pour les prendre des photos… Vous savez, les observer est un jeu pour eux, c’est comme une attraction’.

C. G. Vijay, du Bureau d’information, de la publicité et du tourisme des îles Andaman, a récemment annoncé dans les salons du tourisme en Inde et à l’étranger un plan de promotion touristique dans les îles incluant ‘safaris en forêt et escalade pour encourager un tourisme en toutes saisons’.

Son discours a provoqué une vive inquiétude parmi les sympathisants des Jarawa.

Stephen Corry, directeur de , a déclaré : ‘Les autorités andamanes devraient réfléchir à deux fois avant de lancer sur le marché les îles en tant que destination touristique à l’année. Les safaris humains dans la forêt des Jarawa constituent un affront à la dignité humaine – l’idée que ces intrusions dans la vie des Jarawa ne leur laisseront même pas de répit lors de la saison des pluies est tout simplement insupportable’.

Des milliers de sympathisants se sont engagés à ne pas se rendre dans les îles Andaman depuis le boycott lancé par  appelant les touristes à ne pas visiter l’archipel tant que la route qui traverse la réserve des Jarawa ne sera pas fermée et qu’une route alternative ne sera pas ouverte.

L’administration andamane s’est elle-même engagée à ouvrir une route côtière d’ici mars 2015, mais ce projet qui attend toujours l’autorisation environnementale de Delhi a peu de chances d’aboutir.

Note:
Voir un court documentaire sur les safaris humains chez les Jarawa, par VICE

 

Communiqué de presse de international du 26 septembre 2013

Victoire en territoire maasaï : le Premier ministre tanzanien abandonne un plan d’expulsion

Les Maasaï de Tanzanie célèbrent aujourd’hui la décision du Premier ministre d’abandonner le projet de confisquer près de 400 000 ha de leur territoire au nom de la conservation.

Ce territoire, connu sous le nom de Loliondo, restera aux mains des Masaï qui, selon le Premier ministre ‘ont pris grand soin de la région depuis des temps immémoriaux’.

La création de nombreuses zones de conservation, y compris les célèbres parcs Serengeti et Masaï Mara, a conduit à l’éviction de milliers d’autochtones de leurs terres ancestrales.

‘Cela a été un long combat! Il a duré 20 ans, mais notre terre nous a enfin été rendue’, a déclaré Samwel Nangiria. ‘Nous vous sommes reconnaissants du soutien que vous nous avez apporté, nous n’avons tout simplement pas de mots pour exprimer notre gratitude à vous et à tout votre réseau. Votre campagne mondiale a payé. Nous vous en remercions du fond du cœur!

 ken-maasaï-sc-08_screen p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *