La « debtocracy » ou le pouvoir des marchés financiers

Résumé de Picolozine :

Les histoire de dette ont ceci de particulier qu’il est difficile pour un journaliste de résumer en quelques phrases (ou lignes) les causes et les conséquences d’une forte dette.

Le documentaire Debtocracy, disponible gratuitement sur Internet, vient nous aider à mieux comprendre ce problème :

Résumé sur le blog économique de Raphael DIDIER
Un journaliste grec de 34 ans, Aris Hatzistefanou, a décidé d’utiliser la notoriété de son émission de radio “infowar” sur la station grecque Sky Radio, pour lancer une campagne de fonds afin de produire une vidéo Youtube sur la crise en Grèce. En seulement une dizaine de jours, il a récolté 8 000 euros et de nombreux professionnels de l’audiovisuel ont proposé de l’aider. C’est pourquoi, la petite vidéo du départ est devenue désormais un documentaire conséquent, visionné déjà par plus d’un million de personnes en Grèce.
Ce documentaire, d’une durée de 1h15 min, est en langue grecque mais sous-titré dans de nombreuses langues étrangères dont le français. Il mérite d’être vu tant le message est à contre-courant de la doxa officielle en économie et très proche dans l’esprit de mon dictionnaire révolté d’économie. En toile de fonds, il rappelle ce que j’ai souvent évoqué sur mon blog, à savoir que le vrai problème de la zone euro n’est pas l’endettement mais le manque de fédéralisme et que les plans de rigueur imposés par le FMI et l’Union européenne déboucheront inévitablement sur une catastrophe économique et sociale !
Au surplus, il montre très bien que les plans de sauvetage ont pour finalité principale de sauver les banques – en l’occurrence allemandes et françaises – qui sont très exposées à la dette grecque et que seuls des tests de résistance très complaisants peuvent encore présenter comme capables de supporter un défaut souverain de la Grèce…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>