Les Nations Unies appellent à protéger les Guarani du Brésil

Les Nations Unies ont appelé le gouvernement brésilien à agir de toute urgence car des hommes de main armés encerclent plusieurs communautés guarani, menaçant les Indiens d’une attaque imminente.

Des milliers de Guarani survivent sur de minuscules parcelles qui leur restent de leurs terres ancestrales dans la crainte permanente d’être expulsés de force. Un porte-parole guarani de la communauté de Tey’i Jusu a rapporté cette semaine que des hommes de main armés patrouillaient quotidiennement dans la zone et qu’un conflit pouvait survenir à n’importe quel moment… ‘Nous mourrons pour nos terres s’il le faut.’

Plusieurs leaders guarani ont déjà été assassinés pour avoir lutté pour récupérer leurs terres ancestrales qui leur ont été spoliées il y a des décennies. Elles sont désormais occupées par des fermes d’élevage et des plantations de soja, de maïs et de canne à sucre. Alors que les éleveurs tirent d’importants bénéfices de ces terres, les Guarani souffrent de conditions de vie déplorables au bord des routes ou dans des réserves surpeuplées où suicides et malnutrition sont monnaie courante.

Une récente vidéo montre des éleveurs menaçant la police militaire et des agents du gouvernement les accusant d’aider un Guarani à retourner sur son territoire.

Victoria Tauli-Corpuz, rapporteur spécial des Nations Unies pour les droits des peuples indigènes, a appelé à mettre fin à la violence et à la campagne de terreur menée par les éleveurs.

Les Guarani sont l’une des premières communautés à participer au projet ‘Voix indigènes’. Le projet apporte aux communautés indigènes les dernières technologies de communication pour pouvoir transmettre des messages vidéo au monde entier. Ils peuvent ainsi faire part en temps réel de leurs situations et de leurs luttes pour survivre. Les Guarani l’ont décrit comme ‘une nouvelle arme’ dans leur lutte pour leurs terres.

Les Guarani sont l’une des premières communautés à s’adresser directement au monde grâce au nouveau projet de Survival, ‘Voix indigènes’.

Les Guarani sont l’une des premières communautés à s’adresser directement au monde grâce au nouveau projet de Survival, ‘Voix indigènes’. © Survival International 2015

Les Guarani et Survival International font pression sur le gouvernement brésilien pour qu’il respecte ses obligations légales : protéger les Guarani et démarquer leurs terres ancestrales pour leur usage exclusif avant que d’autres membres de la communauté ne perdent la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *