[Nouveau produit en boutique] : le Fonio du Burkina Faso

LA GRAINE DE FONIO

Le fonio est un plat de fête, surtout consommé en cocache_2450609183uscous ou en bouillie au sud-ouest du Burkina-Faso et dans les pays voisins.

Ses qualités nutritives, notamment sa faible teneur en gluten en font une céréale d’intérêt. C’est aussi une culture de soudure pour les familles de producteurs car elle arrive à maturité au moment où les greniers sont presque vides. Peu exigeante en eau, se développant par excellence sur les jachères qu’elle restaure, sa culture n’entre pas en concurrence avec les autres céréales en raison de son cycle court et de son calendrier agricole atypique.

LE PROJET DE PARTENARIAT

Le fonio est une «céréale providence» qui participe à la sécurité et à la souveraineté alimentaire au Sahel. C’est pourquoi en 2007, à la demande de la région Rhône-Alpes, Artisans du Monde et APROSSA (Association pour la Promotion de la Sécurité et de la Souveraineté Alimentaire) – Afrique Verte au Burkina Faso ont engagé un partenariat pour un projet de formation, de valorisation et de soutien d’une filière équitable de cette graine dans la région des Hauts Bassins.

Aujourd’hui, d’importants acquis peuvent être identifié, tel que l’amélioration de la qualité du produit, et la reconnaissance des différents maillons de la filière, ce qui a permis de révéler le rôle essentiel des pileuses. Jusque là, ces femmes et leur travail n’étaient pas pris en compte, aujourd’hui elles apparaissent comme des actrices incontournables pour la production et la commercialisation de cette céréale.

Après cinq années de projet, le fonio, auparavant en voie d’abandon au Burkina, reprend doucement une vraie place dans la vie et dans les assiettes des Burkinabè. Lors des missions, les visites aux différents acteurs de la filière ont permis leur mise en réseau et leur structuration. Des groupements se créent, des liens directs naissent, des relations de long terme s’établissent et des principes tels que la transparence, le dialogue et le respect dont intégrés. La filière équitable fait ses premiers pas en direction d’un développement local !

DE LA PRODUCTION A LA TRANSFORMATION

Le fonio est une plante de culture facile, très résistante, poussant sur un sol pauvre, demandant peu d’eau, et se passant aisément de l’usage d’engrais ou de pesticides.

fonio

Sur un sol préparé, il est semé en mai/juin pour être récolté en septembre. Le battage est fait soit à la main, soit avec une batteuse, pour obtenir le « fonio paddy ».

Le fonio est alors conservé dans des greniers, parfois entre 5 et 10 ans sans altération.

Une première transformation est réalisée dans les villages par les femmes des paysans. Elles pilent et vannent plusieurs fois le «fonio paddy» pour le décortiquer et enlever le sable. Il est ensuite de nouveau pilé, vanné, lavé , rincé plusieurs fois afin d’obtenir un fonio blanchi. Ces opérations sont réalisées par des transformatrices habitant les villes.

Le fonio est ensuite décortiqué, traditionnellement avec moultes lavages ou à l’aide d’une décortiqueuse. Une fois rincé, il sera tamisé afin de détacher les grains, enfin, il est séché sur une table au soleil ou dans un sécheur à gaz.

Le fonio peut être précuit pour en faciliter l’utilisation par le consommateur (on peut le cuire en 20 à 30 minutes, au lieu de 2 à 3 heures…). Le fonio est ensuite ensaché  et prêt à être vendu sur le marché ou en boutique.

LE FONIO EN CUISINE

On peut citer 5 façons de cuisiner le fonio : en cuisson à l’eau, à la vapeur, en cuisson collante, ou grillée façon pilaf, ou encore crémeuse. De nombreuses recettes variées sont réunies dans le carnet de recettes «Le fonio, la graine de vie» réalisé par Artisans du Monde grâce au soutien de la région Rhône-Alpes : quenelles de fonio, jambon au fonio et aux mangues, terrine de fonio,tajine végétarien au fonio, petits palets au fonio, tatin de mangue et fonio…. etc

Pour en savoir plus :

A la découverte de la graine de vie – en Vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *