Wikileaks révèle la falsification de contrats forestiers au Pérou

Selon WikiLeaks, le gouvernement péruvien a secrètement admis que 70 à 90% de ses mahogany (sorte d’acajou) exportés avaient étaient illégalement abattus.

Les commentaires de l’ambassadeur des Etats-Unis au Pérou donnent une image accablante de la mauvaise gestion de la forêt au Pérou : 88% des mahogany exportés de manière illégale le sont à destination des Etats-Unis.

Cette révélation est d’autant plus alarmante que les bûcherons qui abattent ces arbres de façon illégale, le font au détriment des Indiens installés dans ces régions. En effet, ces braconniers sylvestres forcent le déplacement des Indiens de leurs terres ancestrales et les exposent à des maladies nouvelles pour eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *